Un public, un projet

En réponse à des appels à projets ou sollicitations d’organismes, nous concevons et mettons en œuvre des actions culturelles qui s’adressent à de multiples publics.
Des intervenant(e)s qualifié(e)s sont à votre écoute si vous souhaitez proposer un projet dans votre structure.

Vous trouverez ci-dessous quelques exemple de projets menés ces dernières années.

Des Mots à l’hôpital

Une résidence de comédiens-lecteurs et musiciens à l’hôpital Sud

En août et septembre 2015, des duos de comédiens, lecteurs ou musiciens s’installent à l’hôpital Sud d’Echirolles. Ils investissent ce lieu de vie si particulier, en jouant avec les mots et la littérature.

Ce projet porté par Anagramme est soutenu par la Direction Régionale des Affaires Culturelles Rhône-Alpes, la Région Rhône-Alpes et l’Agence régionale de Santé dans le cadre du programme "Culture et santé" et le Conseil Général de l’Isère
dans le cadre du programme "Culture et lien social".

Nos objectifs :
- Faire d’un lieu de soin un lieu de vie culturelle et d’expression artistique
- Créer du lien (les patients et leur famille, entre les patients et le personnel, les patients entre eux, les patients, le personnel et les artistes, ...)
- Laisser un espace d’expression libre aux personnes hospitalisées
- Faire place à l’imaginaire, la créativité, la découverte

Bénéficiaires :
Les patients hospitalisées au CHU en long séjour (Institut de Rééducation par exemple), leurs visiteurs, et le personnel hospitalier.

Cette action en partenariat avec Culture et Santé permet de proposer dans les services et les espaces publiques hospitaliers une offre de lecture attractive de qualité pour tous (patients, personnels et usagers). Cette offre ciblée relève de la prise en charge globale du patient permettant de mieux prendre en compte ses besoins sociaux et culturels.
La lecture à haute voix permet de partager un moment convivial à l’hôpital, un temps différent. Le tête-à-tête avec un patient le temps d’une chanson ou d’un poème chuchoté à l’oreille, l’histoire humoristique et théâtralisée de 2 personnages lue dans le hall devant quelques personnes de passage, une chanson dans l’office infirmier sont autant de moments précieux et agréables lors d’une journée à l’hôpital. C’est un autre regard porté sur l’hôpital, c’est une rencontre singulière.
Une résidence artistique autour de la lecture et l’écriture sur une longue période permet d’apporter plaisir, confiance et créativité aux patients.

Les propositions :
Différentes approches sont proposées par les artistes afin d’inviter à jouer avec les mots.

- Dans les chambres des patients :
Anagramme vous propose des jeux d’écriture : images, collages, indices, situations, bref tout un tas de trucs et de machins pour que votre stylo n’ait plus qu’une envie : glisser encore et encore sur la feuille blanche. Le stylo peut être tenue tout aussi bien par le patient que le comédien. La forme inventée peut être reprise d’une semaine sur l’autre.
Les textes inventés seront lus et/ou affichés dans le service.

Anagramme propose également de se glisser dans les chambres pour raconter une histoire : thème, longueur, sujet au désir du patient... D’une semaine à l’autre, les lecteurs répondront aux envies de leur auditoire ; si un thème, un auteur, une forme est demandée, ils reviendront la séance suivante armés de mots nouveaux.

- De manière impromptue :
Les artistes se baladeront dans les lieux de passage de l’hôpital et apporteront une note de poésie le temps d’une pause café ou cigarette, le temps de traverser un couloir ou se rendre d’un étage à un autre.

- Sous forme de "rendez-vous lectures"
Vous pourrez retrouver les artistes dans un espace commun, à des horaires réguliers, pour profiter de lectures parfois mises en musique. Poésie, nouvelle, conte, extrait de roman, texte court, haïkus, réflexion sur le monde… quelque soit le support littéraire, les artistes s’en emparent, le mettent en bouche et le restituent à leur manière !
Leurs mots font mouche : ils vous touchent, vous réconfortent, vous secouent, vous questionnent, vous invitent au voyage et au plaisir.

Une nouvelle résidence prévue pour 2016 :
Forts de notre expérience de résidence à l’Hôpital Sud pendant 6 semaines en août et septembre 2015, il nous paraît pertinent de poursuivre cette action sur une plus longue période, afin de toucher les 3 services "longs séjours" et de nouer des liens de confiance et d’ouverture à la créativité avec les personnes qui ouvraient la porte de leur chambre régulièrement.

L’équipe du projet :
Fabrice Gudet, musicien
Clara Breuil, comédienne et art-thérapeute
Marie Despessailles, comédienne
Solenn Monnier, comédienne

Pour en savoir plus sur le projet, contactez Solenn Monnier et Marie Despessailles à Anagramme

La Victoire par les Mots

Et si les jeunes s’emparaient des mots et de l’image pour parler du dépassement de soi dans le sport ?

Ce projet porté par Anagramme, soutenu par la ville de Grenoble, la fondation SNCF, la direction Départementale de la Cohésion Sociale est mis en œuvre depuis mars2014.

Notre intention est d’utiliser les mots comme vecteur d’expression auprès des adolescents des quartiers Villeneuve et Village Olympique.

En se saisissant du thème du sport qui passionne de nombreux adolescents, nous souhaitons leur montrer que celui ci est également une affaire de mots.
Nous mobilisons les associations culturelles et sportives d’un quartier grenoblois prioritaire pour donner la parole aux jeunes de 10 à 15 ans et les sensibiliser au plaisir de lire et de dire.

La phase d’échauffement :
La première étape du projet consiste à établir un diagnostic avec les acteurs du territoire et entrer en relation avec les dirigeants et présidents des clubs sportifs d’un même quartier.

La première mi-temps :
Il s’agit d’inciter les adolescents à s’exprimer sur le sport qu’ils pratiquent : foot, rugby, basket, karaté, golf…
En allant à leur rencontre, nous collectons de manière ludique leurs mots, expressions, messages sur le sujet avant, après ou pendant les entrainements.
Progressivement, des jeux d’écriture leur sont proposés : de 5 à 30 minutes, chacun est libre de s’exprimer sur papier.
En parallèle, des comédiens viennent dans ces mêmes lieux avec des textes variés sur le thème du sport pour des temps de lecture.

La deuxième mi-temps :
Nous avons embarqué un auteur de la région Rhône Alpes dans l’aventure, il s’agit de Jean-Noël Blanc. Des rencontres entre cet auteur et les jeunes des clubs sportifs sont organisées.
Un petit groupe d’adolescents, formé par des comédiens à la lecture vivante sous forme d’ateliers, liront les nouvelles et textes courts sur le sport dans différents lieux stratégiques du quartier.
Avant l’été, nous remettrons à chaque adolescent un recueil retraçant les étapes du projet qui valorisera leurs écrits.

La victoire :
Le projet se poursuivra dès la rentrée 2014. Nous allons adapter l’une des histoires de l’auteur, ou de l’un des jeunes pour en faire un scénario afin de réaliser un film.
La toile de fond de l’histoire sera le quartier, ses équipements sportifs et les joueurs des clubs impliqués à l’origine du projet seront valorisés dans le film. Les propos recueillis dans la toute première phase seront utilisés.
Les adolescents donneront vie au texte en s’impliquant dans la réalisation du film que ce soit face ou derrière la caméra.
Il s’agit une fois encore de valoriser les mots des jeunes et leur permettre de s’approprier un autre mode d’expression : celui du jeu d’acteur.

L’équipe du projet :
Solenn Monnier, directrice du projet et comédienne
Eric Billon, comédien
Mary-Eve Picon, médiatrice culturelle

Pour en savoir plus sur le projet, contactez Solenn Monnier à Anagramme