Accueil > Le blog > Ateliers d’écriture : leurs témoignages...

Ateliers d’écriture : leurs témoignages...

« Atelier d’écriture créative », voilà trois mots qui risquent de vous faire peur !

Qui dit « atelier » dit outils, travail, transpiration. – Juste ce que je déteste moi  !

Qui dit « écriture » dit rédaction : thèse, antithèse, synthèse. – Oh ! je n’en pouvais déjà plus à l’école.

Qui dit « créative » dit innover, réaliser une chose originale. – Bof ! Je n’ai aucune imagination.

Bon, oublions les mots et mettons des images à la place :

Créativité : dans votre tête, il y a un organe singulier, le cerveau. Outre son rôle de contrôle physique il a un rôle intellectuel extraordinaire mais souvent insoupçonné. À gauche, c’est un ordinateur : il fait des calculs, répond aux questions, vous rappelle vos recettes de cuisine, vous affirme qu’un coquelicot est rouge. À droite : ah ! là on ne sait pas trop ce qu’il fait. Il œuvre à votre insu, stocke des souvenirs, capte des émotions, range des images, des odeurs, des sons. C’est lui qui vous fait verser une larme devant un spectacle magnifique, qui vous fait sourire à la vue d’un portrait qui vous rappelle vaguement quelqu’un. Il est votre malle au trésor. Mais, trésor que vous ignorez ! C’est qu’il n’est pas disert ce cerveau droit ! C’est pourtant là qu’il faut aller puiser la matière pour l’...

Écriture : Quand vous avez cette matière, posez votre crayon sur une feuille de papier et laissez le aller. Le crayon sait ce qu’il faut en faire, juste la coucher sur le papier au fur et à mesure que votre cerveau droit la distille. Vous êtes alors très à l’aise durant votre séance d’...

Atelier : imaginez une assemblée de huit personnes, fort sympathiques, avec qui vous partagez émotions et fous rires et que vous avez hâte de retrouver à la séance suivante.

Et voilà, c’est tout simple, non ?

Pardon ? Vous dites que vous ne savez pas comment rechercher ce que détient votre cerveau droit. Ah ! mais ça, c’est la magie de Viviane ! Elle possède le sésame qui ouvre le couvercle de la malle au trésor et vous fait ainsi ignorer la page blanche. Non, je ne peux pas dévoiler son secret ici. Il faut être sur place pour savourer cette magie.

J.


Avec trois fois rien, Viviane Veneault vous réapprend cette notion oubliée : l’écriture-plaisir. Ce tour de passe-passe se déroule dans l’ambiance littéraire de l’association Anagramme, qui organise des stages d’initiation à l’écriture créative. Et cela fait des miracles auprès des angoissés de la page blanche, des auteurs de l’ombre inquiets et … des réfractaires du stylo tout court.

Pas le temps de cogiter.
Vite, vous inscrivez sur un carton une petite phrase venue de nulle part, avant de l’échanger avec celle de votre voisin. Puis place aux choses sérieuses : la construction de votre récit. Vous plongez votre main dans une boîte à trésors pour récupérer une bougie ou un coquillage. Vous tirez ensuite une carte portant une lettre : elle sera l’initiale de votre héros. Toutes ces trouvailles sont les ingrédients de votre histoire que vous composez ici et maintenant.
Vous laissez votre stylo vous emmener… on ne sait où.
Plus un bruit dans la salle. Au départ on n’y croyait qu’à moitié. Mais le jeu fonctionne, les mots viennent, les souvenirs aussi.

Beaucoup d’émotions et de fous rires partagés à la lecture à haute voix des textes de tous les participants. Au bout de deux heures et demi, vous avez l’impression d’avoir franchi un pas de géant.

I.

Merci à ces participants pour leur témoignage.
Nous sommes à votre écoute pour toute proposition ou remarque !

.